Menu
Culture / Litterature

L’univers de Constance Prévost par Amélie Vallée

Le premier roman d’Amélie Vallée porte le titre suivant : « L’univers de Constance Prévost ». Qui est donc cette fameuse Constance ? Derrière ce projet de « New Novel » destiné aux adultes se cache une écrivaine avocate. Pour ce coup d’essai, l’auteure a décidé de raconter les déboires sentimentaux de son personnage principal, Constance Prévost. Pour cela, elle a choisi de faire confiance aux Éditions « Les Éditeurs réunis ». Cette maison d’édition est implantée au Québec depuis 2007, elle est rattachée au groupe Bertrand Éditeur. Ce livre paru en avril 2022 se destine avant tout à un public féminin, mais pourra également divertir les hommes. Aujourd’hui, il est de bon ton de ne plus « genrer » les lectures. Les femmes adorent aussi le contenu avec de l’action, cru, tout comme les profils masculins et vice-versa pour les histoires d’amour, souvent cataloguées comme de la littérature écrite par des femmes pour des femmes.

Le récit prend place dans une ville moderne, à notre époque. Après une brève introduction concernant l’amitié entre le trio formé de Constance, Étienne et Tess, un bond dans le temps de plusieurs années, qui propulse le lecteur au temps présent. Les anciens étudiants sont devenus collègues de travail et se réunissent chaque jour pour organiser des évènements. Très rapidement, l’intrigue évolue autour de la drague et des rencontres pour les trois personnages. Étienne est plutôt du genre collectionneur, tandis que Tess se concentre surtout sur les hommes d’ethnies différentes.

Constance Prévost et les hommes…

Mais au sujet de Constance, la situation se corse. D’après ses proches, elle se comporterait « comme une maman ». Un problème conséquent, puisque les hommes en profitent pour se faire dorloter : ils ne sont pas autonomes et finissent par la rendre malheureuse…

Cela signifierait-il que Constance s’y prend mal pour choisir ses prétendants ? C’est en tout cas ce qu’affirment le bel Étienne et la jolie Tess… Face à ses contradictions et défauts, Constance accepte (difficilement). Comment remédier à cette situation ? D’abord, identifier les critères importants chez un homme qui conviendrait pour elle. Cela ira plus loin, car l’héroïne atterrira sur un site de rencontre. Une idée saugrenue à laquelle elle finit par adhérer, poussée par ses camarades de toujours… Au même moment, les défis s’enchaînent dans sa carrière. Pour booster son entreprise, elle entend bien s’occuper du « cocktail -bénéfice » de Charles Pominville, un quarantenaire très influent et propriétaire de la société Global. Le gratin bourgeois n’est pas le seul plat au menu, puisque Constance a la charge de l’organisation d’une soirée pour l’Ordre loyal des Moose, ces cervidés « emblématiques » du Canada… Submergée par ses tracas sentimentaux et une dose de travail conséquente, Constance fait face au retour d’un ancien amour passé. « L’univers de Constance Prévost » est en constante expansion. Alors qu’une péripétie débarque, une autre se prépare. C’est pourquoi la découverte de ce roman est particulièrement fluide, amusante et détonante. Grâce à un style sans fioriture et authentique, Amélie Vallée parvient à captiver son lecteur sans difficulté.

Un personnage auquel on s’identifie

Au-delà des épisodes pittoresques, le livre brosse un portrait d’héroïne qui ressemblera à de nombreuses lectrices, qui pourront s’identifier à elle. Bonne vivante et libérée, elle assume sa sexualité et manque parfois de confiance en elle. Mais loin de s’apitoyer sur son sort, Constance Prévost progresse, malgré des erreurs de parcours. D’ailleurs, elle n’en regrette pas une : tout cela est prétexte à la faire grandir et à comprendre certaines vérités simples, mais difficiles à appliquer dans la vraie vie.

Un roman plein de couleurs

Ce livre empreint de romantisme et d’humour décalé propose de multiples tableaux insolites, en prenant le parti de l’autodérision. Sans prétention, « L’univers de Constance Prévost » aborde des sujets de l’existence de tous les jours, en toute humilité. Il expose des situations banales, comme le coup de l’admirateur secret, des réseaux sociaux, qui sont la source de nombreux conflits et préoccupent beaucoup l’esprit. Grâce (ou à cause) du site de rencontre « Rencontres & Relations », Constance croise la route d’un beau sportif au physique de rêve et aux muscles gonflés ! Mais est-ce que l’enveloppe corporelle est en adéquation avec le mental : le cerveau sera-t-il aussi bien irrigué que les veines de ses biceps ? Souvent, Constance donne cette impression de se sacrifier pour le bien-être de l’autre, cherche à sauver les apparences. En résultent des actions gênantes et des retournements de situation croustillants. Certes, le roman place la romance au cœur du récit, mais l’amitié est importante. Ce point est gage de qualité, car cela montre qu’Amélie Vallée a consciencieusement élaboré une trame qui se déploie, en équilibre. « L’univers de Constance Prévost » offre un moment d’évasion qui donne le sourire et espoir, pour toutes celles et tous ceux qui se sentent parfois perdus en amour !

No Comments

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.